Quelques conseils pour bien choisir son brasero extérieur

Quelques conseils pour bien choisir son brasero extérieur

Le brasero est un bel accessoire des jardins et des terrasses pour rassembler une famille ou les amis autour d’un feu de bois. De nombreuses personnes optent pour cette option pour profiter au mieux de leurs soirées.

Fonctionnant au bois ou au charbon de bois, au gaz ou à l’électricité, il se décline en de nombreuses formes, de tous les matériaux et de toutes les tailles.

Dans cette rubrique, retrouvez toutes les caractéristiques essentielles à prendre en compte, vous aidant à bien choisir le meilleur brasero qui correspond le mieux à vos besoins et à vos attentes.

La forme

Le choix de la forme d’un braséro extérieur se fait en fonction de l’environnement dans lequel il va être installé et du nombre de personnes que vous souhaitez réunir autour. Qu’il soit ovale ou rond, haut ou proche du sol, sachez qu’il existe un brasero pour chaque jardin, pour chaque style et pour chaque envie. Pour cela, vous pouvez choisir :

  • Le brasero panier

Ce type de brasero se décline sous différentes formes, comme ronde, carrée, ovale, etc, et peut être de différentes hauteurs et largeurs. Généralement, ce brasero est ajouré, ce qui permet d’observer les flammes pour créer une ambiance chaleureuse dans le jardin. En effet, ce brasero est souvent équipé d’un petit socle. Toutefois, faites bien attention pour les modèles qui sont équipés d’un très petit socle et donc très proche du sol. À cet effet, veillez bien à choisir le support sur lequel vous allez le poser. Le mieux c’est de le placer sur des graviers ou une pelouse, ou d’utiliser un cendrier spécialement conçu à cet effet.

  • Le brasero cheminée

Le brasero cheminée est également appelé cheminée mexicaine. Ce brasero mexicain prend la forme d’une grande jarre ouverte sur l’avant et coiffée d’une cheminée. En général, il se repose sur des pieds en fonte ou en acier. En effet, son foyer étant quasiment fermé, lui permet de diffuser une chaleur plus intense qu’un foyer ouvert. Il permet donc de cuisiner certains aliments, pouvant servir de four.

En outre, cette cheminée mexicaine est moins encombrante. De ce fait, elle trouve facilement sa place dans n’importe quel extérieur tant comme dans le coin d’un jardin que dans une terrasse.

  • Le brasero coupelle

De par son design simple et minimaliste, cette forme est la plus conventionnelle et la plus répandue. Il est souvent équipé d’un socle. Le principal avantage de ce brasero réside sur le fait que la coupelle reste assez basse, la chaleur monte donc rapidement et rayonne mieux ainsi.

À noter :

La coupelle doit être adaptée au nombre de personnes qui se rassemblent autour du feu.

 

Le combustible

Il existe de nombreux types de combustibles possibles pour votre brasero, à savoir :

  • Le gaz :

Le brasero à gaz peut être alimenté soit par le gaz de ville soit par une bouteille de gaz.

Bien que les modèles fonctionnant au gaz mettent plus de temps à chauffer, ils dégagent une chaleur forte et très constante une fois en route. En plus, le gaz ne dégage ni odeurs, ni cendres, ni fumée. Cette option est également moins économique que les autres combustibles, notamment le bois et le charbon de bois.

  • Le bois

Le brasero au bois est le plus courant et certainement le plus apprécié. En fait, le bois procure une facilité d’utilisation. Toutefois, il dégage de la fumée et génère des cendres.

Pour se consumer correctement, il faut qu’il soit bien sec.

À noter :

Sachez que tous les bois ne dégagent pas la même chaleur. Pour cela, il est conseillé d’utiliser des feuilles dures comme le hêtre, le châtaignier, le charme, etc.

  • Le bioéthanol

Le bioéthanol a l’avantage de produire de belles flammes et de ne pas dégager de fumée ni de générer de cendres. En fait, le pouvoir chauffant d’un brasero bioéthanol est faible. De ce fait, il conviendra pour une utilisation esthétique et ponctuelle, pour ceux qui ne veulent pas s’embêter avec un entretien régulier.

  • Le charbon de bois

Grâce à son fort pouvoir chauffant, le charbon de bois est également un très bon choix de combustible pour un brasero. En effet, il se consume plus lentement et chauffe plus longtemps que le bois. Si vous souhaitez utiliser votre brasero pour cuisiner, il sera plus adapté que le bois. Par contre, ce combustible est difficile à allumer, et produit des cendres et des poussières.

Un brasero fixe ou portable ?

Un autre élément à prendre en compte lors de l’achat de votre brasero est de savoir si vous souhaitez le déplacer au fil du temps ou si vous pensez l’installer dans un endroit fixe. Si vous êtes locataire, choisissez plutôt un brasero portable et léger. De ce fait, si vous déménagez, vous pouvez tout simplement emporter votre brasero.

 

Anna

Website: